Communiqué à la direction

Publié le par teamthermo

Le 24 juillet 2007
Le CE du site de TFS de CG souhaite vous informer officiellement de la décision suivante, prise à l’unanimité par l’ensemble des employés :
Dans un souci d’apaisement, afin de démontrer le désir des salariés de CG de faire preuve d’initiative et de bonne volonté, mais surtout dans le but de ne pas altérer les discussions futures, nous avons décidé, unilatéralement, de retirer le cimetière militaire et le drapeau Américain, source de tension et de polémique avec le management du groupe.
Ainsi, conformément à l’engagement ferme, oral et écrit, pris par monsieur François CABON, au nom de la direction générale du groupe, lors des réunions de BERCY le 13 juillet 2007 et sur notre site le 19 juillet 2007, nous attendons de sa part la remise des propositions alternatives à la fermeture de notre usine.   
Notre action du 4 juillet 2007, relayée par la presse écrite et télévisée, soutenue par élus locaux, a été comprise par tous. Aujourd’hui, elle ne pourra plus être invoquée par la direction TFS comme étant source de blocage dans les négociations et propositions à venir.

Bien sincèrement 
Anne Juvin, secrétaire du CE 


24th of August, 2007
The Workers’ Council of the TFS plant of Château-Gontier would like to officially inform you of the following decision.
(This decision has been unanimously approved by all employees)
In order to calm down the current situation and to express the wish of the employees of Château-Gontier to show initiative and good will, but mainly in order not to affect future discussions, we decided, unilaterally, to remove the military cemetery and the US flag which have been a source of tension and controversy with the management of the group.
So, in accordance with the oral and written firm commitment taken by François CABON in the names of the general managers of TFS during the meetings in Bercy on July 13th 2007 and in our plant on July 19th 2007, we expect from him proposals of alternative solutions reversing the closing of our factory.
Our July 4th action, known by the general public thanks to newspapers and TV and supported by local politicians, is clearly widely understood. Now TFS general management cannot refer anymore to this action as a blocking issue in the negotiations and in the coming proposals.

Best regards
Anne Juvin, secretary of Worker's Council

Commenter cet article