Réunion du 19 juillet 2007

Publié le par teamthermo

faucheuse.jpgUn jour de négociation pas comme les autres 

 

Jeudi 19 juillet 2007 est une date qui restera dans la mémoire collective des 113 employés de TFS Château Gontier en lutte contre leur direction générale.
Une réunion s’est tenue à C.G pour débattre, entre autre, de 2 points essentiels dans l’argumentaire avancé par le management du groupe pour défendre l’indéfendable, à savoir la fermeture de notre site pour « raisons économiques ».

 

Cette journée fut une « bagarre d’experts »
- Ceux de la direction, venus en ordre dispersé de Saint Herblain (France), de Finlande, d’Allemagne ou d’Angleterre.
- Ceux de l’usine, cadres à Château Gontier, venus en rangs serrés soutenir les membres du comité d’entreprise.

 

Est-ce l’accueil que nous leur avons réservé qui leur aura vidé l’esprit ? Toujours est il que leur prestation fut pitoyable et que nous avons engrangé de précieux points !

Mais jugez plutôt, avec ces quelques photos, de la mise en condition que nous leur avions réservée :
· Banderoles culpabilisatrices
· Spectres de la mort avec nos « faucheuses à cagoules »
· Tapis de vestes d’opérateurs pour que nos interlocuteurs se rendent à la salle de réunion en ressentant sous leurs pieds les personnes qu’ils sont venus piétiner et enfoncer.
· Enfin une touche d’humour avec notre présentoir « libre service » exposé à la sortie de la réunion vers 19H, ou de petites miniatures de nos faucheuses à cagoules attendaient les participants.  

Nous croirez vous si l’on vous dit que 6 personnes sur huit n’ont pas hésité à repartir avec leur figurine ? Non ? Attendez, il y a mieux !

 

Certains membres de la délégation du management ont pris plaisir à se photographier dans notre cimetière militaire Américain !

DISNEYLAND on vous dit !

 

Nous pensions provoquer, choquer, humilier avec ce présentoir ? Que nenni !
Force est de reconnaître que ces experts mandatés par la direction générale étaient trop forts dans l’irresponsabilité et le manque de respect.

Oui vraiment, ce fut le seul moment de la journée où ils nous auront laissé sans voix ! 

--------------------------------------------------------------------------------------------

A very special negociation day
 
Thursday July 19th 2007 was a day that will live in the memory of the 113 employees of TFS Château-Gontier struggling against their general management.
This meeting took place in Chateau-Gontier to debate, among others, 2 major points in the list of arguments given by the management of the group
to defend the indefensible : the closing of our site because of « economical reasons ».
 
This day has been a « fight of experts »
- Experts for the general management, came in dispered orders from
Saint-Herblain (France), from Finland, from Germany or England.
- Experts for the factory, managers in Château-Gontier, came in serried ranks to support the members of the Workers' Council.
 
Was it the reception that was prepared for them which emptied their mind ? All we can say is that their performance has been pitiful and we scored some valuable points !

But have a look on these few pictures of the mind preparation which was organized for them :
·
Banners to feel guilty
· Death specters:
our « reapers with cowl »
· Rug made of the jackets of our workers in the path to the meeting room, so our negociators could feel under their feet the people they came to trample and sink
· And at the end, after the meeting at 7PM, a little bit of humor with our « help yourself » stand at the exit door displaying miniatures of our reapers just as souvenirs for the participants.

Will you believe us if we tell you that 6 out of 8 people did not hesitate to go back home with a little reaper? No?

 

More ! Some representatives of the general management even took pleasure in photographing each other in the middle of our American cemetery !

A pure DISNEYLAND !

 

We thought we would provoke, shock, humiliate with this display stand ? Not at all !
We have to admit that these experts appointed by the general management were too incredible in their irresponsibility and their lack of respect.

It has really been the only time of the day when they let us voiceless !

  Jackets-rug.jpg shame-on-you.JPG 
 
figurines-Faucheuses1.JPGfaucheuse2.jpgVoir l'album "Visite du 19 juillet" pour plus de photos.
See the album "Visite du 19 juillet"for more pictures...

Commenter cet article

marganema 29/08/2007 23:39

A l'attention du pollueur habitant de Château Gontier,

Votre raisonnement est stupide Monsieur, on voit que vous n'êtes pas concerné par ce qui se passe, soit vous êtes un retraité bien à l'aise dans son fauteuil, soit vous êtes un pur produit libéraliste (Sarkozyste ?), franchement, à votre place, j'aurais honte de dire à ces personnes de regarder ce qui se passe ailleurs avant leur nombril, il ne s'agit pas que de leur nombril, il s'agit de LEUR VIE. Je me permets de vous rappeler que là, vous n'êtes pas en train de sermonner des enfants qui ne mangent pas leur soupe en leur parlant de la misère d'autres personnes pour les culpabiliser. Il ne faut pas tout mélanger Monsieur ! Je vous rappelle que la France est sensée être la patrie des droits de l'Homme, que les Etats Unis sont la première puissance mondiale, ces deux "qualités" ne doivent elles pas servir à l'être humain plutôt qu'au profit ?
Je vous signale que c'est en défendant nos emplois et notre dignité face à l'emploi que la France aura du pouvoir et pourra montrer l'exemple à d'autres pays pour améliorer la qualité de vie de leurs employés (il ne faut quand même pas oublier que même si nous ne travaillons "que" 35 heures par semaine, les Français ont un taux de production et de compétences parmi les plus élevés ! ça s'appelle le savoir faire à la Française), si nous agissons comme le pays dont vous parlez (qui recense lui, le plus fort taux de handicaps dus à des accidents de travail et laisse crever ces gens, devenus inutiles et surtout, "inutilisables" !), nous retomberons au moyen-âge où les actionnaires seront les seigneurs et les employés les serfs !

Honte à vous Monsieur ! D'ailleurs, vous devez bien avoir un peu honte, puisque vous n'avez même pas le courage de vos opinions .... vous n'avez pas signé !

Natacha NEVE

marganema 29/08/2007 23:10

Vous dites qu'ils ont pris plaisir à se faire photographier auprès des croix et à prendre leur petite figurine en libre service... C'est vraiment révélateur de leur états d'esprits, des charognards qui ne pensent qu'à leurs petits (euh non, gros !) portefeuilles, seuls eux, leur petite personne et leur gros c... comptent, vous vous n'êtes rien que des petites gens qui ne valez même pas qu'on vous respecte, cous et vos familles ! Petits péteux que vous êtes à vouloir garder vos emplois, franchement, vous n'avez pas honte de contrarier ces grands pontes !
Mais dites vous que les méprisables ne sont pas ceux qui sont actuellement méprisés, ce sont ceux qui n'ont pas honte de cracher et d'uriner sur vos vies, au nom de leur dollar chéri !

grd13 07/08/2007 18:55

En tant qu'ancien salarié aujourd'hui en pré-retraite amiante, et ancien syndicaliste portuaire à Marseille, je soutiens votre lutte et espère qu'elle se conclura vistorieusement. Rien n'est inéluctable. À Marseille Nestlé avait décidé de fermer son usine de production de chocolat et de Nestcafé. La lutte des salariés soutenue par la population des quartiers environnants et de la CGT et du PCF, a réussi a imposé un repreneur. Aujourd'hui l'usine tourne et produit à nouveau du chocolat, mais l'action n'est pas terminée pour autant car elle se poursuit pour la sauvegarde du caractère industriel du site. Je vous rappelle qu'à Marseille le maire s'appelle Jean-Claude GAUDIN et qu'il est le numéro 2 de l'UMP. Il n'a pas levé le petit doigt pour s'opposer à la fermeture de l'usine jugée trop peu rentable par Nestlé (8% de bénéfice en 2004 au lieu de 12 à 13% escomptés).
Alors ne vous laissez pas endormir par le faux soutien de François FILLON. Il souhaite seulement gagner du temps. N'oubliez pas que ce sont les mêmes qu'hier qui sont au pouvoir aujourd'hui. SOuvenez vous des LU, et autres salariés endormis par le pouvoir UMP.

Courage, ce sont ceux luttent qui vivent.
Gérard

un Salarié de thermo. 06/08/2007 09:06

Bonjour,

Vous trouvez notre ton très condescendant à l'adresse de la direction et bien nous c'est votre ton que l'on trouve condescendant envers nous et nous notre ton il a le mérite d'être partagé par tous les salariés du site et la quasi totalité des gens de Chateau Gontier. Cherchez dans notre blog et vous ne trouverez qu’une seule réaction négative, la votre.

J'ai de plus beaucoup de mal à comprendre votre logique... Quand une entreprise est en bonne santé elle le doit en partie à son personnel quelle se doit de récompenser. Elle ne licencie pas les personnes qui sont actrice dans cette bonne santé pour le bien-être de ses fonds de pension. C’est avec des modes de pensé comme le votre que l’on en arrive là aujourd’hui.

Concernant les chinois, vous, l'humaniste, commencez par leur donner votre travail ; ça permettra peut-être de faire vivre quelques dizaines de familles chinoises ?

Je ne vous salut pas.

Castrogontérien 05/08/2007 18:31

" Of course, ça ferme ! But... comme on a encore besoin de vous suck le moelle, on vous fera trimer jusqu'en 2009 !"
cela vous permettra d'étudier vos replacments non ?

Je trouve le ton de votre site trés condescendant a l'adresse de la direction qui j'en suis certains n'a pas l'objectif de vous "tuer".



Aussi sachez qu'il faut profiter de la bonne santé d'une entreprise pour licencier et non pas attendre que l'entreprise soit en faillite pour ainsi faciliter les possibles plans de sauvegarde des emplois, contrairement aux idées recues.


Et d'un autre coté, vous etes moins a plaindre que les chinois qui travaillent actuellement dans des conditions deplorables, tant mieux pour eux si des usines telles que TF leur apporte du travail digne de ce nom. Ne soyez pas nombriliste en pensant que le sort s'acharne sur vous.

Enfin, sachez que je ne soutien pas votre combat mais je partage votre déception de quitter votre entreprise.

Prenez votre destin en main, n'attendez pas qu'une direction quelconque le face a votre place..

Cordialement,

Un habitant de Chateau-Gontier.