Syndicats

Publié le par teamthermo

 

L'usine de Château-Gontier, successivement nommée Astel, Jouan, Thermo Electron Corp., et enfin Thermo Fisher Scientific n'a accueilli qu'une présence syndicale embryonnaire depuis sa création. Cependant, les employés ont su trouver auprès des syndicats l'importance d'un contre pouvoir. Les syndicats CGT, CFTC, CFDT, et CGC-CFE sont donc apparus suite à l'annonce du "projet" de fermeture de l'usine. Ils ont compris nos spécificités, et ont su en tenir compte, en permettant aux représentants du personnel (CE) de défendre l'intérêt général, et en intervenant en soutien. Il est important de souligner l'aide de l'unique représentante départementale, de la CGT de Mayenne (F. Desnoes), ainsi que de N. Navarro. Après avoir été avertie inopinément de la situation de grève le 12 septembre, F. Desnos est venue soutenir les représentants du personnel au pied levé, pour une réunion de négociation qui nous a tous tenus en haleine jusqu'à 2h00 du matin. Elle a su défendre  l'ensemble des salariés, sans distinction aucune.

Il faut dire que l'usine de Château-Gontier reste atypique, avec une solidarité exemplaire entre les cadres & non cadres au cours de cette épreuve. Bon nombre d'employés a réalisé l'importance de la présence syndicale dans le domaine du travail. Cette prise de conscience s'est réalisée au cours de la période de crise, selon les affinités de chacun.
 


Trade unions
The Château-Gontier factory, successively called Astel, Jouan, Thermo Electron Corp., then Thermo Fisher Scientific, only welcame an embryonic trade unions presence since its creation. However, employees have found close to the trade unions the importance of a counterbalance. Trade Unions as CGT, CFTC, CFDT and CGC-CFE then appeared following the announcement of the closing plant "project". They understood our specifities, and were aware about them, leaving the Worker's Council to defend the general interest, and taking place as a support. It's important to underline the help of the unique departmental representative, of CGT Mayenne (F. Desnos), as well as N. Navarro. After been called unexpectedly about the strike, the 12th of september, F. Desnos came to support the worker's representatives without priour announcement, for a negociation meeting which kept us in suspense till 2.00 a.m.. She knew how to defend the whole employees, without any distinction.

It's to say that the Château-Gontier factory  is quite peculiar, with an exemplary solidarity between its local managers and employees, especially during this crisis time.
A lot of employees realized that a Trade Union presence is important in the Worker's world.
Becoming awareness occurs during the trouble period, according each of us. 
 

Commenter cet article

le rud 22/09/2007 15:58

Bonjour
je viens de faire une autre visite de votre blog je suis deçu de l'attitude de vos dirigeants.On voit que vous vous bougez pour votre entreprise que c'est une entreprise qui gagne de l'argent
ça me dégoute !!!!!!!!
je suis de tout coeur avec vous bon courage...

Diogene 20/09/2007 18:29

Bonjour,

Et oui, les syndicats, parfois ringardisés par une info peu scrupuleuse ont encore des choses positives à apporter. Parmi les différentes étiquettes, on arrive à trouver, sinon son bonheur, du moins de quoi avancer ! Félicitations en tous cas pour votre lutte et la solidarité (ce sera votre principal atout) dont vous faites montre.

Cordialement.