L'Aigle d'Osterode

Publié le par teamthermo


Les ponts du début de mois de mai ont été pour certains l'occasion de se reposer, ou encore de faire un nettoyage de printemps... Ce qui a été bénéfique car un trésor est sorti d'une malle au fond d'un grenier. Pour avoir servi sous les drapeaux (français...!), il y a déjà quelques années, une personne nous a donc trouvé ce chant militaire qui en disait déjà long sur son futur... : "L'aigle d'Osterode : Le chant de tradition de l'arme du train".
 
Pour rappel, dans le vocabulaire militaire, le "train" désigne une unité spécialisée dans la logistique et le transport (matériel, munitions, ravitaillement…).

Un peu d'histoire : Le 26 mars 1807 au quartier général d'Osterode en Prusse Orientale, l'empereur Napoléon signait le décret portant création du Train des Équipages Militaires. Il organisait ainsi le soutien de ses armées avec ses propres troupes.
Pour notre compte, nous (l'usine de Château-Gontier) représentons un peu le train ravitaillant les autres usines du groupe (Allemagne, Rép. Tchèque, Chine). Par contre, c'est nous qui nous faisons bombarder en premier... Alors méfiance : Lorsque vous chantez à tue-tête avant d'allez manger (avec justesse sinon pas de rata! Certains se reconnaîtront...), pesez bien le sens des paroles de votre chanson à la mode...

Paroles (A chanter en marchant au pas!) :


L'AIGLE D'OSTERODE

(Premier couplet)


Grenadier de l'Empire ou de la République
Parti combattre au loin avec armes et bagages
Tu as toujours aimé dans les moments critiques
L'Honneur et l'Amitié du Train des Equipages.


" Refrain "


Entre OSTERODE et nous, la souffrance et la Gloire
L'Aigle a pris son envol les ailes chargées d'espoir
Puis s'est venu poser sur les bords de la Loire
Pour orner à jamais le pli des étendards, le pli des étendards.


(Couplet 2)

Des déserts de l'Afrique aux plaines de Russie
Des rives du Mexique aux pays des moussons
Le Train chargé d'histoire et présent sans répit
A payé son tribut et peut lever le front.


" Refrain "


(Couplet 3)

Aujourd'hui les blindés remplacent les chevaux
les ailes des avions frôlent celles des aiglons
Transporter dans les airs, sur la terre ,et sur la mer
Et pousser vers les lignes, ce sont là nos missions.


" Refrain "


(Couplet 4)

Si un jour le pays doit faire appel à nous
Pour sauver ses enfants, la France et ses amis,
Au-delà du tourment, soyons au rendez-vous
Tringlots et Combattants, mourrons pour la Patrie.


" Refrain "


The Osterode Eagle


May long week-ends have been a ggod time to rest, but also to have a spring-clean...
It has been beneficial because a treasure has gone out from an old chest, in an attic. To have been doing military service for France, somebody found this military song which spoke volumes about future... : "The Osterode Eagle : The traditional song of the weapon train".

As a reminder, in the military vocabulary, the "train" mains a special unit in logistics & shipment (material, munitions, resupplying...).

A little bit of history : The 26th of March 1807, in the Headquarter of Osterode, in Western Prussia, the emperor Napoléon signed a decree to found the Army Crew Train. By this way, he organised the sustaining of his Army with his own crew.
From our side, we (The Château-Gontier plant) are a kind of train supplying other plants from the group (Germany, Tcheck rep., China,...). On the other hand, the bombs fall on us in first... 
So , be careful : When you sing at the top of your voice before a meal (With soundness, otherwise, not meal ! Someones will recognize themselves...), be aware of the sense of the words of the new fashionable song!


Only refrain traduction :


THE OSTERODE EAGLE

"Between Osterode and us, suffering and Glory
The Eagle flyed away, with hopefull wings
Then land on the Loire river side
To decorate for ever the flag pleat, the flag pleat."

Publié dans Au quotidien

Commenter cet article

auer thierry 13/06/2011 16:47


souvenir , classe 02/85
5eme RCS