Gilberto Passos Gil Moreira

Publié le par thermosurvivor

Le premier message 2009 du livre d’or me fait plaisir à plus d’un titre!

 

- Tout d’abord, ce commentaire est le premier, postérieur aux souhaits 2009 de Team Thermo, réclamant plus de commentaires en 2009 et pourquoi pas, de personnes extérieures à THERMOFISHER!

- Ensuite, C'est amusant car l’article intitulé « La marche de RADESKI » a été en ligne à peine 10 ou 15 minutes avec une vidéo montrant KARAJAN à la baguette. Elle fut très vite  remplacée par celle du concert du nouvel an 2009 dirigé par Daniel BAREIMBOM. Ainsi, très peu d’entre vous ont-ils pu consulter le blog au moment où le talentueux mais très controversé KARAJAN s’y trouvait !

- Enfin ce commentaire permet d’aller un peu plus loin dans le « culturel », et de commencer en 2009 par une petite respiration au milieu des articles de Team Thermo en 2008, bien plus revendicatifs!

 

Le choix du concert du nouvel an de Vienne est lié à des souvenirs très personnels. Le choix de la vidéo avec KARAJAN est d’une grande banalité (son talent – la connaissance du personnage par le plus grand nombre….) mais à la réflexion, et à la lumière du commentaire, ce choix était éminament contestable,  notamment à l’occasion des vœux 2009, en plein affrontement Israélo-palestinien !

En définitive, la vidéo du chef d’orchestre Daniel  BAREIMBOM est bien plus judicieuse puisqu’il s’agit du concert de Vienne 2009, mais surtout plus symbolique compte tenu des origines et des engagements de l’homme. Compte tenu des perspectives de l'année 2009, qui ne s’annonce peut être pas comme un « grand millésime » de tous les bonheurs, le choix final de D.BAREIMBOM était parfait!

 

Venons en malgré tout au fait me dirons certains… alors voilà,


Von KARAJAN est un musicien extrêmement lié aux piliers du répertoire Germanique, tels que Brahms – Beethoven ou Wagner.
La controverse majeure le concernant résida sans aucun doute dans son adhésion au parti NAZI en 1935. Il y fut instrumentalisé dans les querelles culturelles entre Gobbels et Goëring, encensé par la presse du 3ème Reich dans les années d’avant guerre, protégé par les Nazis et mandaté par Hitler pour diriger une représentation de l’opéra de Wagner « Tristan et Isolde » jouée pour fêter la chute de Paris!
Enfin, dès 1947 il est « dénazifié » par les alliés, avant que sa carrière ne prenne son envol.


Il n’en reste pas moins vrai que son talent est indéniable et que son style, tourné vers un son orchestral large et puissant puis évoluant sous l’influence de chefs Italiens vers des tempos plus stables et plus transparents, a fait l’admiration du plus grand nombre.

 


Gilberto GIL (Gilberto Passos Gil Moreira) est un compositeur (musicien / Guitariste – chanteur) Brésilien né en 1942 à Salvador de Bahia.
Effectivement, il fut tout d’abord employé dans la société Américaine Gessy Lever (actuellement Unilever) avant que la musique ne lui donne ses lettres de noblesse et ne l'amène jusqu'à accepter le poste de ministre de la culture du gouvernement LULA Da Silva entre 2003 et 2008....
Il commence sa carrière musicale comme musicien de Bossa Nova mais se met rapidement à composer des chansons centrées sur la politique et l’activisme social.
Gil a toujours su enrichir sa musique d’inspirations différentes, notamment de sons venus d’Afrique ou d’Amérique du Nord. Dans les années 60 il est à l’apogée de sa gloire mais sa musique sera jugée subversive et dangereuse par le gouvernement militaire Brésilien au pouvoir depuis 1964 et il sera emprisonné en 1969.

Il est a jamais l’icône de la chanson Brésilienne et est adulé dans de très nombreux pays du globe.

 

 

Compte tenu de ce parcours fabuleux, de ce qu’il représente, de ses convictions, des idées qu’il a toujours défendu, et de son actualité musicale….(un concert en France en fin d’année 2008 ?) alors Team Thermo aurait pu ouvrir l’année 2009 avec l’ami  Gilberto Passos Gil Moreira…..

 

Madame LENFANT, merci pour votre commentaire pertinent, c’est un peu grâce à vous que nous profitons tous de cette nouvelle vidéo !

 

Laissons ce genre de rythme et de musique entrer dans nos cœurs en 2009 !

 

 

 

Gilberto Passos Gil Moreira

 

 

The first 2009 message in our blog is a pleasure in more ways than one.


- This is the first message of 2009 and it comes after Team Thermo 2009 wishes, calling for more reviews and especially from people outside THERMOFISHER!
- The article entitled "The march of Radeski” was online just 10 or 15 minutes with a video showing KARAJAN to the stick. It was quickly replaced by the one showing 2009 New Year's concert led by Daniel BAREIMBOM. Thus, very few of you have been able to consult the blog when the talented but controversial Von KARAJAN was there!
- Finally this allows to go a little further into the "cultural" and to start in 2009 by a small “breathing” in the middle of the Team Thermo 2008 articles, much more “aggressive”!

The choice of New Year's concert in Vienna is linked to very personal memories. The choice of the video with KARAJAN is very banal (talent - knowledge of the character by the greatest number ....) But, on reflection, and highlighted with the commentary, it was actually more questionable, particularly during 2009 vows with Israeli-Palestinian conflict!
Obviously, the video of the conductor Daniel BAREIMBOM is much more sensible as it was the concert in Vienna in 2009, but also more symbolic due to his origins and commitments to human rights. A much better decision for a year 2009 which promises not being a "vintage" of happiness!

Go to the facts now will tell me some ...

Well, the musician Von KARAJAN is extremely linked to the pillars of the Germanic repertoire, such as Brahms - Beethoven or Wagner. The major controversy concerning the man undoubtedly lies in his adherence to the Nazi party in 1935.

He was instrumentalized in the cultural strife between Göbbels and Goering, praised by the press of the 3rd Reich in the years before the war, protected by the Nazis and Hitler commissioned him to direct a performance of Wagner's opera “Tristan and Isolde” played to celebrate the fall of Paris. Finally, since 1947, cleaned from any “Nazi intentions” by the allies, his career took off.

Nevertheless, his talent is undeniable and that his style, his style turned to a large and powerful orchestral sound but operating, under the influence of Italian chefs, to more stable tempos and more transparent, was the admiration of many.

Gilberto Gil (Gilberto Passos Gil Moreira) is a composer (musician / guitarist - singer) Brazilian born in 1942 in Salvador de Bahia. He was first employed in the American company Gessy Lever (now Unilever) to finally be Minister of Culture of the Lula government between 2003 and 2008. Obiously the music gave him his letters of nobility. He began his career as a musician Bossa Nova but quickly began composing songs focus on political and social activism.
Gil has always been able to enrich his music different inspirations, including sounds from Africa and North America. In the 60 years he was at the height of his fame, but his music will be considered subversive and dangerous by the Brazilian military government in power since 1964 and will be imprisoned in 1969.

He is for ever the icon of the Brazilian song and is loved by millions of fan all over the World.


Considering this fabulous career, what's the man representing, its beliefs and ideas he has always defended, and its recent musical actuality.... (A concert in France end of December 2008?) Then, Thermo Team could have open its 2009 blog first article with our friend Gilberto Passos Gil Moreira...

Mrs. LENFANT, thank you for your pertinent comment, we will all benefit fom you of this new video!

Let’ enter this rythm and kind of music in our hearts in 2009!

 

Commenter cet article