"PRENDS L'OSEILLE ET TIRE TOI!" pas vraiment une comédie

Publié le par thermosurvivor


Ce 30 juin 2009 aurait pu être joyeux comme un film de woody Allen sauf que, en cette veille de mois de juillet, si le temps est au beau fixe, le moral et la situation économique actuelle ne le sont pas vraiment.


Cette dernière grand messe Thermofisher dans l'usine de Château-Gontier ressemblait à une bien triste cérémonie d'adieu sans aucune effusions, sans rires ni larmes, sans cris et presque sans rancune, bref sans aucun sentiments forts car ceux ci avaient été évacué il y a bien des mois maintenant!



Le chèque tant attendu, fameux solde de tout compte, semble bien dérisoire pour résumer toutes ces années passées au sein d'Astel Jouan, Thermo et enfin Thermofisher. Ce n'est pas tant le montant du chèque qui est bien dérisoire, mais l'idée qu'une fois ce bout de papier déposé à la banque......il ne restera bel et bien que des souvenirs.

Restons positif, ces souvenirs ne s'évanouiront pas du jour au lendemain, et puisque le cabinet Altedia restera jusqu'en juin 2010 dans les salles de réunion Thermo, un infime lien rattachera certains d'entre nous à Thermo.




Je ne sais si cet article sera le dernier, mais dans le doute, si l'électrocardiogramme du blog thermo devenait plat, alors Team Themo vous souhaite à tous beaucoup de bonheurs et bon vent dans votre nouvelle vie professionnelle.



Pour finir, vous trouverez ci dessous quelques photos d'une usine tristement vide mais qui sentira bon le chocolat "artisanal" dans les mois qui viennent. Les autres photos sont dans l'album photo "Usine Vide"






Team Thermo vous dit que ce fut un plaisir de vous côtoyer, Que Dieu vous garde!

Pour terminer sur une note un peu lugubre, les paroles de Jim Morisson et des Doors me viennent en tête
This is the end
Beautiful friend
This is the end
My only friend, the end

Of our elaborate plans, the end
Of everything that stands, the end
No safety or surprise, the end
I'll never look into your eyes...again

C'est mon dernier cadeau, la vidéo d'Apocalypse Now et les Doors!



Bah, ce qui ne tue pas rend plus fort.....alors nous sommes tous très très forts

Ciao! Ciao!





En Bonus les nouveaux dirigeants du pôle emploi déjeunent au restaurant "LA COURSIVE"!












"TAKE THE MONEY AND RUN"! Not really a Woody Allen's comedy



This June 30th 2009 could have been as happy as a comedy by Woody Allen ..... except that on the edge of July,  if the weather is great, the mood ans even more the current economic situation is not really high.


This last great Thermofisher ceremony in the Chateau-Gontier' plant looked like a sad farewell mass without effusions, without laught or tears, without screams and almost no rancor, well without any special feelings as they were evacuated many months ago now!




The famous check, balance of any account, seems really pale compared to all these years in Astel Jouan, Thermo and Thermofisher. Not pale due to the amount, far from ridiculous, but pale realizing that as soon as this little piece of paper will be deposited in the bank, then only memories will be remaining!











Keep positive. Memories do not disappear over night, and since Altedia remain, until June 2010, in Thermofisher meeting rooms, a tiny link between some of us will stay alive.

I do not know if this article will be the very last one, but in doubt, Team Themo wish all of you very much happiness in your new professionnal life and gives you (for free!) the latest pictures of a factory, sadly empty before it smells chocolate in the months ahead.

Finally, Team Thermo tells you that it was a pleasure to meet you, 

Take care

God preseves you!

This is the end
Beautiful friend
This is the end
My only friend, the end

Of our elaborate plans, the end
Of everything that stands, the end
No safety or surprise, the end
I'll never look into your eyes...again


A little bit sadness to finish with Jim Morisson and the Doors but remember "Apocalypse Now" this Video is my very last gift!

But "Everything which doesn't kill mke us stronger" so we are stronger than ever

Ciao! Ciao!

Commenter cet article