Concert du nouvel de Vienne 2011 dirigé par Franz Welser-Möst.

Publié le par teamthermo

Prestige et finesse

 

autriche-vienne-opera 

 

Le rendez-vous cathodique le plus suivi au monde le premier jour de chaque nouvelle année reste le concert du nouvel an de Vienne, grand moment de musique classique et symphonique, de préférence si l’on aime l’Autriche, Vienne, la Valse et la Polka. 

En 2011 ce nouvel opus 2011 fut la 53è édition consécutive d’un concert bien huilé et de mieux en mieux filmé.

 

Franz Welser Moest 982578pFranz Welser-Möst, jeune chef d’orchestre Autrichien quinquagénaire, né en 1960, dirige à peine afin de laisser les membres de l'Orchestre mythique de Vienne s’épanouir dans un style et une sonorité mondialement célébrés et que toutes les formations veulent égaler. Puis peu à peu, le maestro invité, ex directeur musical de l'Opéra de Zürich, aujourd'hui directeur musical de l'Opéra de Vienne (en poste depuis septembre 2010) et aussi de l'Orchestre Symphonique de Cleveland (depuis 2002), impose sa marque avec respect, délicatesse et légèreté….parfait  pour la nostalgie des valses viennoises.

Hommage au hongrois Liszt

LisztLe clou du programme reste l’hommage bienvenu à Franz Liszt, dont 2011 marque le bicentenaire de la naissance. Les spectateurs qui suivaient le concert en direct via les caméras de la chaîne autrichienne ORF ont pu, simultanément à la musique, découvrir la maison natale du compositeur située à Raiding dans le Burgenland autrichien (à l'époque de Liszt c’était la Hongrie). Jouer la "Mephisto Walz" de Liszt, dans un programme ordinairement dédié à la valse, aux polkas ou aux mazurkas symphoniques, fut une belle audace commandée par l'actualité (bicentenaire de la naissance de Liszt en 2011). Une initiative d'autant plus légitime si l'on considère que le père de Johann Strauss II était un grand admirateur de Liszt, l'homme autant que l'artiste.

   

bal-valses-de-vienneLes partisans de la tradition auront apprécié les Viennoiseries musicales autant que les décors naturels et les danseurs du Ballet de l'Opéra (couples aux poses ciselées, d'un romantisme désuet mais sucré).

On y a retrouvé avec plaisir les incontournables tubes du Concert du Nouvel An, tels que "Le Beau Danuble Bleu" (1867) du fils Strauss ou la "Marche de Radetsky" du père (où le public peut frapper des mains l'entrain endiablé de la Marche triomphante).

L'intelligence du chef invité en 2011 a su compléter le panorama musical des oeuvres des Johann Strauss père et fils, comme des deux frères de Johann II, Josef (mort trop jeune en 1870), génie de la Polka et  Edouard (mort en 1916) dont la passion pour les chemins de fer a inspiré des galops enfiévrés.

 

Deux heures d'une poésie musicale apaisante... ringard ou pas cela permet de commencer l’année en douceur.

 

Pour vous, fidèles du Blog de Thermofisher, voici deux extraits du concert 2011

 

1/ Mein Lebenslauf ist Lieb Lust de Joseph Strauss avec des images du somptueux château baroque Schloss Laudon situé à Vienne,

 


 

 

2/ Spanischer Marsch de Johann Strauss

 

 

 

Bonne écoute !

 

 

 

2011 New Year Concert directed by Franz Welser-Möst.


 Luxury and elegance

The appointment cathodic world's most followed, first day of each new year, is the New Year concert in Vienna. A great time and symphonic classical music, preferably if you like Austria, Vienna, and the Waltz Polka.
This new opus 2011 was the 53rd consecutive edition of a “well-oiled” concert, much better filmed, year after year.
 Franz Welser-Möst, Austrian conductor, young fifties, born in 1960, let members of the mythical flourish Orchestra Vienna, express their style and tone, globally celebrated all around the world. Then gradually, the invited maestro, former music director of the Zurich Opera, now music director of Vienna State Opera (since September 2010) and also of the Cleveland Symphony Orchestra (since 2002) , imposes its mark with respect, delicacy and lightness. ... a perfect way to conduct nostalgic Viennese waltz.

 Tribute to the Hungarian Liszt


 The highlight of the program is a welcome homage to Franz Liszt 201. Spectators who attended the concert, live via cameras chain ORF, were able simultaneously with the music, to discover the images of the composer's birthplace in Raiding located in Burgenland, Austria (former Hungary). Play Mephisto Walz by Liszt in a program usually dedicated to the waltz and polka mazurka was a welldone audacity for a beautiful symphony moment, held by the bicentenary of the birth of Liszt in 2011 and legitimated if one consider that Johann Strauss II’ father was a great admirer of Liszt...the man as much as the artist.

Supporters of the traditional Viennese music appreciated the concert as much as the natural scenery and dancers of the Ballet de l'Opera: couples poses, chopped, a sweet but old-fashioned romance. We took pleasure listening the New Year's Concert tubes such as "The Beautiful Blue Danuble" (1867) Strauss's son or the "Radetzky march" Strauss father (where the audience can clap the frenzied enthusiasm of the triumphant march).

The intelligence of the guest conductor in 2011 was to be able to complete the traditional musical panorama (Johann Strauss father and son) with the two Johann II brothers, Josef genius of the Polka (died too young in 1870), and Edward whose passion for the railways has inspired fevered gallops (died in 1916).

Two hours of soothing musical poetry to start the year, nerdy or not it helps to start the year smoothly.

To all bloggers friends, Here are two videos from this concert 2011
 

1/ Mein Lebenslauf ist Lieb Lust Joseph Strauss with images of sumptuous baroque palace Schloss Laudon in Vienna,


 



2/ Spanischer Marsch Johann Strauss

 


 

Commenter cet article

olivier 09/03/2015 18:48

Merci pour cet article .

Valérie 05/01/2011 15:13


Merci encore Team Thermo de toujours mettre à jour l'actualité !
et Bonne année 2011 à tous !


Anne 03/01/2011 20:09


Merci Team Thermo pour ce nouvel article. Certains jugeront ringard ce nouvel an viennois mais que de grâce et de beauté dans cette musique, ces paysages et ces danseurs. Et puis ce n'est qu'une
fois par an...
BONNE ANNEE 2011 A TOUS